Septembre. Comment réussissez-vous à marquer le temps passé, personne ne le fait?
Dans un instant, tu est déjà arrivé. Ou enfin tu arrives. Tu emporte avec toi des souvenirs doux et insouciants, parfois une brise de petite nostalgie.
Pour moi, tu est et continuera d’être un mois passionnant. Il y a un air de changement, une bouffée de fraîcheur fraîche, de trépidation timide. Qui sait ce que tu réserve ou ce que je te réserve. Septembre tu est un mois des débuts. Qui sait que à côté de toi je ne commence pas à devenir un esprit indomptable. Qui sait.
Vieux, nouveau, passé, futur, au milieu, je suis.
Donner la possibilité aux changements de tirer parti du passé pour améliorer l’avenir. Donnez-moi de nouvelles possibilités pour redéfinir l’ancien moi.
Septembre, vortex de nouvelles sensations et intentions, tu m’apprends que tout commence aujourd’hui. Que tout est possible aujourd’hui. Je te regarde, curieux et impatient plus que jamais.
Aujourd’hui, c’est comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *